Une version numérique de la fameuse encyclopédie Larousse

Dans cet article, nous allons analyser le site de l’encyclopédie/dictionnaire Larousse en ligne. Il correspond plus ou moins au pendant d’Imago Mundi l’encyclopédie privée en ligne (que nous avons analysé sur le blog ici). La comparaison semble assez intéressante à faire, notamment parce que tous ne connaissent pas l’existence de ce site internet en accès gratuit (en application mobile : payant pour les dictionnaires et inexistant pour l’encyclopédie). Nous allons donc tout d’abord voir le site internet dans son entièreté puis, comme c’est une encyclopédie générale avec énormément d’articles et d’entrées, nous allons nous concentrer sur l’article de lAffaire du Collier, toujours dans l’optique de comparer celui d’Imago Mundi.

L’encyclopédie/dictionnaire est en lien direct avec les Editions Larousse© il n’y a donc aucune hésitation sur la fiabilité du site internet, car il implique la même équipe de chercheurs. Par ailleurs, au bas de page, il y a les pages importantes d’identifications et d’explications du site : Nous contacter, les Condition générales d’utilisation, ainsi que les Crédits. Tous les acteurs principaux du site sont nommés avec leur rôle ainsi que les diverses façons de les joindre. Il y a malgré la fiabilité certaine, une rubrique mise en place pour contacter l’équipe dans le cas où l’internaute remarquerait une erreur. Il y  a donc continuellement une recherche d’exactitude.  A cela s’ajoute le fait que les Editions Larousse© se garde tous les droits d’auteurs, les droits voisins, les marques et les noms de domaine, et ce sur la totalité du site à la fois dans la forme et dans son contenu (cf page CGU : « Larousse est propriétaire exclusif de tous les droits de propriété intellectuelle tant sur la structure que sur le contenu du Site (textes, logos, images, éléments sonores, logiciels, icônes, mise en page, base de données…) »). Peut-être l’un des points négatifs du site, qui nous rappelle alors que nous naviguons sur un site non institutionnel, est bien la présence de fenêtres publicitaires, de la même manière que pour l’Imago Mundi.

capture larousse1
Capture d’écran de la page d’accueil du site Larousse

En ce qui concerne l’interface et l’organisation du site, nous sommes face à une page d’accueil bien organisée, malgré son contenu très riche, l’internaute s’y repère très facilement. Le site est divisé en plusieurs grandes parties qui sont indiquées sur le bandeau horizontal supérieur. Ceci permet une fragmentation des informations et des rôles multiples du sites, mais, et cela est un point non négligeable de son utilité, ces rôles ne sont pas cloisonnés. l’internaute peut bénéficier de toutes les connaissances présentes sur le site (dictionnaire français, dictionnaire bilingue, encyclopédie). Un des points très agréables  d’une encyclopédie en ligne telle que le Larousse est que tous les mots renvoient à une entrée ou plusieurs entrées du dictionnaire français.

La page d’accueil en elle même, est faite de différents encarts. Le mot d’ordre du site sur cette page semble être l’actualité. C’est peut être l’élément le plus frappant de différence au premier abord entre la version numérique et la version papier. Les créateurs du site jouent sur le fait que l’utilisation d’internet est spontanée et que l’internaute ira à la recherche d’une information précise très souvent en lien à l’actualité. La navigation n’en est que plus fluide. Il a donc une page à volets qui défilent sur des sujets tels que la dernière exposition parisienne, les élections départementales etc. Il y a également une reprises des différentes fonctions du site mais sous une autre forme, peut être plus visuelle. Même si cela peut paraître surprenant, si l’on conserve l’idée clichée du « vieux dictionnaire », nous trouvons avec une place importantes, tous les liens des réseaux sociaux comme Tweeter, Facebook, et Google+.

La zone de recherche est générale à tout le blog. Nous allons nous pencher maintenant sur la question de l’encyclopédie en elle même, et ce qu’elle peut apporter à nos recherches sur les femmes de Versailles et l’image que nous en avons aujourd’hui. Dans une démarche de comparaison avec une encyclopédie de particulier nous allons choisir l’entrée : « L’affaire du collier« . Le site propose alors plusieurs entrées, encyclopédiques, ou de médias qui sont en lien avec le sujet (dans notre cas ce sont par exemple des portraits de Marie-Antoinette.)

MA devant le parlement
Gravure de Marie-Antoinette devant le parlement pour l’Affaire du Collier, Chovin

L’article en lui même est beaucoup plus court que celui d’Imago Mundi. Quand, dans la première le choix avait été faite de contextualiser géo-chronologiquement de façon très précise l’histoire ainsi que les liens entre les personnalités concernées, nous trouvons dans celui du Larousse un article court, complété par un autre, bien plus fournis nommé « Louis XVI« . De la même manière, sur le texte, se trouve plusieurs liens hypertextes internes qui s’ouvrent dans le même onglet. c’est un point qui peut encore une fois paraître anodin mais qui suspend franchement la lecture de la page en cours. L’article est complété sur les espaces latéraux par des information supplémentaires telles qu’une chronologie et une liste des articles encyclopédiques associés à la thématiques (et qui ne seraient pas accessibles par liens hypertextes).

Grâce au choix très riche de médias et d’informations contrôlées, la navigation sur le site de Larousse est sécurisé et les données sont fiables. Nous pouvons malgré tout en conclure qu’il y a des points négatifs, certes superficiels mais présents qui le place dans une catégorie franche de sites privés, avec ses avantages comme ses inconvénients.

A.R

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s